20 février 2017 1 20 /02 /février /2017 18:15

Lorsque les éclaireurs de Belfort et du Châtelot arrivèrent à la Shildmatt, lieu enclavé dans une clairière en plein milieu du massif des Vosges, ils devaient bien se douter que des choses pas claires allaient leur arriver. En effet, la forêt de sapin embrumé, les plaques de neiges éparses et les histoires des générations de scout nous ayant précédés imprégnant les lieux : tout se prête en cette saison à la mise en place d’une aventure mystérieuse.

 

IMG_3545_2

 

Une aventure qui ne tarde pas à débuter. Dès la fin du pique-nique gentiment préparé par les familles des enfants, on nous signale une horde d’hommes des neiges enragés qu’il va falloir calmer au plus vite ! La coopération inter-branche sera mise en avant dans ce jeu comme dans tous les services de ce mini-camp. Le décor est ainsi planté : les scouts sont des aventuriers intrépides qui sont recrutés par un Ranger dirigeant une groupe à l’efficacité discutable…

 

IMG_3538_2

 

IMG_3510_1

 

La soirée, non folklorisée, sera la fameuse « nuit de la glisse ». Presque tous sont venus avec leurs bolides de descente ! Mais seul les plus téméraires oseront s’attaquer aux pentes raides, givrées … atterrissant non loin d’un cours d’eau englacé avec un bob jugé hors de contrôle sur cette piste (… dont la DRDJSCS n’approuverait peut-être pas l’utilisation …). La soirée se déroulant sans problème (grâce à des responsables qui assurent !) et après un cantique des patrouilles effectué sous un ciel hivernal étoilé, il est temps de rentrer prendre du repos avant la randonnée du lendemain.

 

IMG_3594

 

Mise à part profiter du paysage qu’offre les sous-bois enneigés des Vosges, cette marche le long du Lac Vert puis du Lac des Truites aura pour but de trouver une fleur qui fera retrouver la mémoire au Ranger, victime d’amnésie temporaire après une bourde de la magicienne. Cette randonnée sera aussi un moyen de limiter l’excitation des éclais afin d’avoir une veillée promesse des plus calmes ! Veillée qui se finira en chant autour du feu pour ceux (et surtout celles !) qui le désirent. Une fois le répertoire des classiques épuisé, c’est le cantique et enfin le lit !

Après une clôture de folklore tout en compétition (Les éclais séparés en deux équipes chacune essayant de retrouver l’ogre, membre perdu de l’équipe, en premier) il est temps de ranger avant de finir le mini-camp sur l’activité emblématique de la région : la thèque qui sera inter-branche avec des responsables dans chaque équipe pour les dynamiser !

 

IMG_3767_2

 

Viens enfin le traditionnel rassemblement de fin de camps (et sa distribution d’objets perdus !) puis l’heure des séparations avant le prochain week-end de mars ou pour ceux de Belfort, le fameux rallye régional avec, cette fois, des enjeux bien plus importants dans le match de thèque

Timothée Goll.

Partager cet article

Repost0

commentaires

À propos du blog

Le blog des Éclaireurs et Éclaireuses Unionistes de France du groupe local du Châtelot rassemble l'actualité des aînés, éclaireurs et louveteaux.

Retrouvez-nous sur   

Rechercher

Google+