28 juillet 2011 4 28 /07 /juillet /2011 20:08

Aahhhh, quelle chance d'écrire les premières lignes de l'article consacré au camp......

L'année du centenaire de notre mouvement en plus !

Passées les émotions je vais directement enchaîner sur le début de ce camp :

     > Arrivée des éclais

     > Installation dans les coins de pat'

     > Repas et veillée


Arrivée des éclais

P1010169Ça y est, le camp commence, les éclais affluent de toutes directions, pour un total de 24 éclais.

 

Soit 5 Patrouilles qui comptent chacune à peu près 5 membres.

 

Pour l'instant seuls les éclais de Châtelot / FDA sont présents, ceux de Caen arriveront plus tard dans l'après-midi.

 

 

 

 

 

 

 

 

P1010164

 

Les Patrouilles :

 

  • Les Blaireaux
  • Les Cochons
  • Les Lynx
  • Les Pixies
  • Les Aigles

 

P1010165

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Comme on peut le constater il fait très beau le jour de notre arrivée, le temps restera le même jusqu'a ce que nous ayons finit les installs' (heureusement pour nous).

 

 

 

 

 

 

 

Installation dans les coins de pat'

"Les pilotes, venez, vous allez choisir les coins de pattes"

    Alors comme je ne peut pas vous montrer les emplacement des coins de pat, ainsi que le lieu de camp à l'aide de photos satellites.... (Ils sont même pas fichus de faire des photos satellites sous les arbres ces andouilles !) Donc comme je ne peux pas le faire je vous ai fait un petit schéma, petit schéma qui montre le lieu de camp en gros.

 

Plan de camp 2011

legende plan camp 2011-1

Pour le reste :

 

Les cercles sont les emplacements des coins de pat', c'est donc pour choisir le leur que les pilotes se sont décidés.

 

 > Le coin de Pat' orange, à l'extrême droite à été choisi par les Lynx

 

 > Le coin de Pat' rose juste à la gauche de celui cité précédemment a été choisi par les Cochons

 

 > Le coin de Pat' marron qui se trouve en haut à droite a été pris par les Blaireaux

 

 > Le coin de Pat' rouge qui se trouve tout au-dessus à été pris par les Pixies

 

 > Et enfin le coin de Pat' bleu qui se trouve en dessous du précédent a été pris par les Aigles

 

 

 

Et les traits jaunes qui traversent le camp sont les chemins les plus pratiqués (ceux qui étaient bien boueux à la fin du camp).

 


Voilà ! Donc une fois les coins de pat' choisis, chaque patrouille va dans le sien. et...... commence..... les....................................... installs' !!!!!!

 

  P1010170

Pour commencer les fameuses installs'.

Mais que doit on faire comme installs' ?

 --- ---------- ---

Donc petit RAS pour avoir ces infos....

Cette année nous devons faire :

 

> Une table
> Une table à feu
> Un vaisselier
> Un coin toilette
> Une douche
> Et une poubelle

 

 

Tout ceci en plus de la tente bien évidemment.

Maintenant les critères du concours d'installs', pour ceux qui ne connaissent pas le concours d'installs' il s'agit d'un concours qui a pour but de désigner la patrouille qui a fait les meilleures installs'.

 

Critères :


> Innovation
> Ergonomie
> Esthétique
> Solidité

 

"Allez hop ! Au boulot ! Vous avez 5 perches par patrouille, et les redosses ne devraient pas tarder à arriver !"

 

Comme on nous le demande si gentiment nous nous jetons sur les perches, et retournons dans les coins de pat pour commencer les installations. Nous devions commencer en priorité la douche et la table à feu.

Et ça s'active dans tous les coins de pat'.

 

 

Nous travaillions dur lorsqu'un RAS est sifflé....

Nous sommes bien vite réunis n'étant pas encore trop fatigués. Nous crions tranquillement lorsque nous aperçevons au loin la voiture qui nous ramène les gens de Caen ! 2 éclais et 2 res' !

Nous les accueillons au cours du RAS, puis après avoir fait un petit jeu pour mémoriser les noms des uns et des autres, nous repassons aux choses sérieuses, les redosses sont arrivées : 3 par patrouilles.

Les éclais de Caen se sont intégrés à la patrouille des Blaireaux.

 

...

 

 

L'après-midi se passe, nous avons bien entamé nos installs'

 

Repas et veillée

Un "B" est sifflé pour "Nourriture" , nous nous présentons tous à la table d'unité pour avoir notre dû !

Après le repas, petit moment de détente pour ceux qui sont en avance ou bien continuation des installs'.

...

 

Puis ! Soudain ! Le bruit clair d'une corne se détache des bruits tranquilles de la forêt.

Nous accourons en direction du bruit, vers le champ.

Arrivés dans le champ nous voyons un personnage élégamment vêtu, mais, comment dire.... La grosse arbalète en or massif qu'il tient à une main , en plus du colt à sa ceinture du côté gauche, et du mini-fusil à droite........

Voilà je vais le dire.......... il fait un peu peur, mais néanmoins, il n'a pas l'air de nous en vouloir, ce qui nous rassure un peu.....

 

Le plus inquiétant, c'est plus ces formes bizarres qui sortent de la forêt, dès que je les vois je dégaine mon appareil photo, mais la photo que j'obtiens me montre le coin de forêt sans les formes bizarres !

Mais notre grand Galliard a l'air d'en connaître un rayon, à peine les choses sorties de la forêt, il arme son arbalète et nous demande, avec une voix professionnelle, de reculer ; ce que nous nous empressons de faire (malgré une petite envie de foncer dans le tas).

Mais il n'a pas le temps d'ouvrir le feu puisque les "spectres" - comme il les appelle, se sont éclipsés.

Nous entendons ensuite du bruit à notre gauche dans la forêt... les buissons bougent..... le galliard nous demande d'aller chercher le machin qui se balade là-dedans et de le lui ramener, nous n'attendions que ça et fonçons dans la forêt, nous trouvons un homme en blouse blanche qui a l'air étonné de nous voir, nous nous jetons (au sens propre) sur lui.

Nous le ramenons au grand galliard, qui à peine après avoir aperçu le bonhomme que nous tenions, nous demande immédiatement de le lâcher. S'en suis un petit dialogue :

 

P1010562Grand Galliard : Qu'est ce que tu faisais 

dans la forêt Morrison ?!

Surtout à une heure si tardive !

Tu aurais pu te faire attaquer

par des spectres ! Grand inconscient !

Morisson : On se calme Mac LaneP1010560

je faisais juste 2, 3 prélèvements

lorsque j'ai entendu cette agitation !

  D'ailleurs qui sont ces rustres ?

Mac Lane : Il me semble que Scotland Yard

nous a enfin envoyé ses inspecteurs...

Morisson : Eh ben c'est pas trop tôt !

J'ai bien cru qu'ils n'arriveraient jamais !

Mac Lane : Comme tu dis !

  Morisson : Je vais pouvoir enfin

récupérer ce fichu ectoplasme !

(se tournant vers nous)

Venez donc avec nous, inspecteurs.

 

 

 

 

 

Vous avez pu vivre la rencontre de John Mac Lane, le chasseur de fantômes, loups-garous et autres bêbêtes en tout genre ; et du Professeur Morisson, aux multiples fonctions : herboriste, alchimiste, ingénieur, soudeur, mathématicien, diplomate et plombier à ses heures perdues.......

 

 

Bref, donc nous suivons nos deux nouveaux "héros", qui nous amènent tout droit au petit village de Gabiuch. En nous expliquant que ces derniers temps le village a connu de plus en plus de disparitions injustifiées...

Nous pouvons questionner une villageoise qui est la seule encore dehors à cette heure tardive, bien qu'il n'y ait plus grand monde à Gabiuch.

 

P1010173

 

 

    Elle nous baragouine un charabia quasiment incompréhensible. Nous arrivons quand même à comprendre que le village a été complètement décimé par les spectres ou autre bêtes féroces.

Nous demandons la direction du cimetière, elle nous la donne, mais nous met en garde... c'est très dangereux la nuit.....

Malgré le danger, Morisson et Mac Lane nous amènent quand même dans la direction indiquée par la villageoise que nous avons laissée à ses occupations.

 

Au bout d'un moment, Morisson s'arrête et Mac Lane avance prudemment

avec son arbalète pointée vers les ténèbres....

 

 

 

 

 

    Morisson nous explique rapidement ce qu'est un ectoplasme

C'est un espèce de truc (oui je sais, c'est très parlant comme définition)

qui est régurgité ou créé on ne sait pas trop comment par les spectres. 

Le but de Morisson est d'en avoir un pour étudier les spectres et trouver un moyen de les détruire.....

Donc pour se faire nous devons aller sonder les tombes des nombreux morts qu'il y a au cimetière de Gabiuch.

Pour Sonder, Morisson nous donne.... une.... sonde !

Nous devons prendre notre sonde et aller dans le cimetière, sans se faire repérer par le gardien du cimetière et son chien ainsi que par les spectres qui sont de faction à ce moment-là. Une fois arrivé dans le cimetière nous devions choisir un emplacement à sonder.... Si on avait de la chance on tombait sur un ectoplasme ; si on avait pas de chance on ne tombait pas sur un ectoplasme, rien de plus simple !

 

P1010179

> Si vous n'êtes pas tombé sur un ectoplasme vous retournez à l'endroit où se trouve Mac Lane et Morisson. Ce que j'ai oublié de préciser c'est qu'un éclais devait rester avec M.L. et Morisson, il (ou elle en l'occurence) avait pour mission de tenir à jour une carte avec tous les emplacements du cimetière marqués par des coordonnées. Ainsi à chaque fois qu'un éclais revenait bredouille il disait l'emplacement où il n'y a rien et on le marquait sur la carte, l'éclais en question devait repartir avec pour mission de sonder un autre emplacement, et espérer que cette fois il y aurait quelque chose dedans !

 

 (Voici à quoi ressemble la tête du chien du gardien)

 

 

  > Si vous tombez sur un ectoplasme, le spectre qui est de faction vous bande les yeux et vous dit de suivre un fil qui va d'arbre en arbre, et qui vous emmène tout droit au Boss des spectre, toujours en ayant les yeux bandés, il vous pose des questions et, si vous répondez juste il vous donne un petit ectoplasme en récompense. Si vous avez le malheur de mal répondre il invoque un démon et lui donne pour corps..... le vôtre !

À ce moment-là vous êtes en mode "possédé"  et les autres doivent vous attraper et vous ramener à Mac Lane, pour qu'il fasse sortir le démon de vôtre corps à l'aide d'une croix en argent 

 

Donc le jeu se passe, nous ramenons plein d'ectoplasmes mais ils ne sont pas suffisamments conséquents, et Morisson fait le difficile, nous décidons donc de nous attaquer au Boss des spectres, Mac Lane en tête.

Nous le faisons fuir et il laisse derrière lui un énooooooorme morceau d'ectoplasme.

 

Morisson est satisfait de la taille de cet ectoplasme, c'est pas trop tôt !

Nous retournons dans le champ, Morisson nous dit qu'il faut que nous nous reposions pendant qu'il étudiera l'ectoplasme.......

Mac Lane quant à lui nous rappellera s'il a besoin de notre aide.

 

 

Puis nos rep's rappliquent, nous faisons un petit Cantique, et au lit !

Voilà, c'était le début du camp 2011.....

N'oubliez pas de poster plein de commentaires !!!! (que j'aie un minimum de motivation pour le prochain article)

Partager cet article

Repost0

commentaires

L


Vraimment super mon cher Léo !!!


Bon courage pour nous écrire tout le camp de facon aussi détaillé !!!!



Répondre
P


super article seigneur léo !!! et pour le plan chapeau !



Répondre
T


Hé ! il est génial ton article ! bien résumé mec !;) Continu bien (aa) pck tu gere bien.



Répondre

À propos du blog

Le blog des Éclaireurs et Éclaireuses Unionistes de France du groupe local du Châtelot rassemble l'actualité des aînés, éclaireurs et louveteaux.

Retrouvez-nous sur   

Rechercher

Google+