27 mars 2012 2 27 /03 /mars /2012 21:05

DSC03098p.JPG

Arrivés sur son point de chute, la troupe découvre qu'un cuisinier -nommé Amarante- promet forte récompense à quiconque lui permettra de réaliser un plat des plus compliqués à réaliser. Ce dernier est retrouvé alors qu'il quittait le village par les plaines.

La troupe postule alors pour faire office de cuisiniers, ce qui laisse sceptique le recrutteur, qui décide avec Tagadam de vérifier leurs aptitudes à travailler en cuisine. Une fois les tests passés, avec bien des difficultés, direction le gîte. La moussaka nécessite beaucoup de bras et de temps. Le premier groupe travaillera 45mn avant d'être relayé par le second groupe pendant encore au moins autant de temps. La préparation de ce met délicieux continuera pendant la veillée... Hé oui, nouveau concept: la veillée avant le repas du soir. Pendant ce temps, de vaillantes aides continueront à aider Amarante dans la longue tâche, jusqu'à vaincre. Ce retard, dû en partie à la lenteur du gaz et du four, n'a eu aucune influence sur le couché, à l'heure pour tous... sauf pour les participants aux conseil de sizaines...

Le lendemain, la matinée commence par l'avancement dans le projet: ateliers magie, danse et sketchs. Ensuite, entrainement au catchage et au lancé. Le weekend se termine par une grosse thèque sur le vaste pré derrière. Parmi les derniers entrainements avant le rallye...

Partager cet article

Repost0

commentaires

À propos du blog

Le blog des Éclaireurs et Éclaireuses Unionistes de France du groupe local du Châtelot rassemble l'actualité des aînés, éclaireurs et louveteaux.

Retrouvez-nous sur   

Rechercher

Google+