7 juillet 2013 7 07 /07 /juillet /2013 20:15

Pierre, directeur de camp - Photo R.G.

EN CE 7 JUILLET, une brise optimiste rafraîchit les corps transpirants sous un soleil déjà estival. Et elle peut l'être puisqu'à trois jours de l’arrivée des éclais sur le lieu de camp près de Lantenot, l’essentiel des installations est en place : l’intendance, la tente à matériel, le marabout, une yourte, l’espace suffisant pour accueillir les coins de patrouilles et même l’eau courante.

Grâce à l’aide de quelques volontaires – cinq le samedi et six le dimanche, il n’y a maintenant plus qu’à donner la touche finale sur certaines installations et à ranger le matériel. Pierre, le directeur de camp, est globalement satisfait : il estime que la tâche d’installation est déjà « bien en avance ».

Le camp de cette année va se dérouler dans une configuration particulière. Le large étang à proximité est séparé d’un grand champ par une route forestière fréquentée des pêcheurs du week-end, on ne pouvait pas être plus proche de la nature. Quand le soleil tape, il suffit de rentrer dans les bois où est installé le camp pour trouver un peu de frais et d’humidité, en même temps que quelques moustiques. 

RETOUR AUX FONDAMENTAUX

Chloé, Julien, Benoît et Loki, les responsables, sont tous motivés et savent déjà qu’ils vont passer un bon moment. C’est un sentiment que les éclais ne devraient pas manquer de partager, comme chaque année. Et malgré l’importance de la tâche que constitue le pré-camp, ils ne semblent pas inquiets ou stressés et c’est dans la détente voire la décontraction que s’est déroulée cette journée, où les dernières grandes installations ont été définitivement posées. Il faut dire qu’un programme des tâches à réaliser est fait chaque jour par le chef de camp, pour qui c’est loin d’être le premier.

Pour lui, garder en tête les préceptes de Lord Baden-Powell est fondamental, comme le respect de la nature et des autres. Il se dit assez d’accord avec la citation du fondateur du mouvement scout disant que « l’optimisme est une forme de courage qui donne confiance aux autres et mène au succès ». Il la traduit même en actes, en indiquant que l’idée scoute qu’il souhaite mettre en avant en priorité est celle de l’engagement et qui exige de faire confiance aux éclaireurs.

Le camp rassemblera comme à son habitude les activités immanquables, en particulier l’Explo, le concours de Bouffe, des grands jeux et des veillées, en même temps que des activités nouvelles avec un folklore inédit. Le nombre d’unités – toutes du Pays de Montbéliard –  promet un camp dynamique en totalisant plus d’une quarantaine d’éclaireurs. Dans ce cadre, la proximité avec la nature semble bien profiter autant au corps qu'à l’esprit. http://consistoire-saint-julien.org/chatelot/blog/puce-fin-article.png

 

Photo Raphaël Georgy

Photo Raphaël Georgy

Photo Raphaël Georgy

Photo Raphaël Georgy

Photo Raphaël Georgy

Partager cet article

Repost0

commentaires

À propos du blog

Le blog des Éclaireurs et Éclaireuses Unionistes de France du groupe local du Châtelot rassemble l'actualité des aînés, éclaireurs et louveteaux.

Retrouvez-nous sur   

Rechercher

Google+