20 février 2017 1 20 /02 /février /2017 18:15

Lorsque les éclaireurs de Belfort et du Châtelot arrivèrent à la Shildmatt, lieu enclavé dans une clairière en plein milieu du massif des Vosges, ils devaient bien se douter que des choses pas claires allaient leur arriver. En effet, la forêt de sapin embrumé, les plaques de neiges éparses et les histoires des générations de scout nous ayant précédés imprégnant les lieux : tout se prête en cette saison à la mise en place d’une aventure mystérieuse.

 

IMG_3545_2

 

Une aventure qui ne tarde pas à débuter. Dès la fin du pique-nique gentiment préparé par les familles des enfants, on nous signale une horde d’hommes des neiges enragés qu’il va falloir calmer au plus vite ! La coopération inter-branche sera mise en avant dans ce jeu comme dans tous les services de ce mini-camp. Le décor est ainsi planté : les scouts sont des aventuriers intrépides qui sont recrutés par un Ranger dirigeant une groupe à l’efficacité discutable…

 

IMG_3538_2

 

IMG_3510_1

 

La soirée, non folklorisée, sera la fameuse « nuit de la glisse ». Presque tous sont venus avec leurs bolides de descente ! Mais seul les plus téméraires oseront s’attaquer aux pentes raides, givrées … atterrissant non loin d’un cours d’eau englacé avec un bob jugé hors de contrôle sur cette piste (… dont la DRDJSCS n’approuverait peut-être pas l’utilisation …). La soirée se déroulant sans problème (grâce à des responsables qui assurent !) et après un cantique des patrouilles effectué sous un ciel hivernal étoilé, il est temps de rentrer prendre du repos avant la randonnée du lendemain.

 

IMG_3594

 

Mise à part profiter du paysage qu’offre les sous-bois enneigés des Vosges, cette marche le long du Lac Vert puis du Lac des Truites aura pour but de trouver une fleur qui fera retrouver la mémoire au Ranger, victime d’amnésie temporaire après une bourde de la magicienne. Cette randonnée sera aussi un moyen de limiter l’excitation des éclais afin d’avoir une veillée promesse des plus calmes ! Veillée qui se finira en chant autour du feu pour ceux (et surtout celles !) qui le désirent. Une fois le répertoire des classiques épuisé, c’est le cantique et enfin le lit !

Après une clôture de folklore tout en compétition (Les éclais séparés en deux équipes chacune essayant de retrouver l’ogre, membre perdu de l’équipe, en premier) il est temps de ranger avant de finir le mini-camp sur l’activité emblématique de la région : la thèque qui sera inter-branche avec des responsables dans chaque équipe pour les dynamiser !

 

IMG_3767_2

 

Viens enfin le traditionnel rassemblement de fin de camps (et sa distribution d’objets perdus !) puis l’heure des séparations avant le prochain week-end de mars ou pour ceux de Belfort, le fameux rallye régional avec, cette fois, des enjeux bien plus importants dans le match de thèque

Timothée Goll.

Partager cet article

Repost0
3 octobre 2016 1 03 /10 /octobre /2016 17:04

 

dsc02239

 

Voilà encore une riche année de passée, des week-ends formidables d’organisés, des camps géniaux de terminés … Cela ne se termine pas comme ça à Châtelot, pas comme une fin de film un peu nostalgique … puisqu’une année qui tire sa révérence laissera la place à une autre, encore plus ambitieuse !

Ce qui fait toujours aussi plaisir c’est de voir ce groupe de joyeux scouts se réunir et se demander quand est-ce que l’on dépassera les 100 personnes ! Plus sérieusement, ce n’est pas, là, le cœur de nos préoccupations sur un weekend de rentrée.

Non ! L’objectif est bien sûr de rassembler et de fédérer de nombreuses personnes mais l’idée est surtout de le faire autour d’un projet qu’on esquisse ensemble ! En somme, on démarre l’année chacun à son rythme.
 

dsc02237

 

C’est l’occasion assez rare dans l’année où on se réunit tous. On se retrouve assis ou couché dans l’herbe à parler des camps, des nouveaux copains copines qu’on a dans notre nouvelle classe, à retrouver celles et ceux qui sont partis temporairement ailleurs, à découvrir de nouveaux visages, etc. C’est aussi l’occasion de retrouver les parents et de discuter avec eux !

 

dsc02235-lt

 

Une fois sur le terrain, il s’agit d’abord des grands incontournables ! On plante les tentes et on installe l’intendance, on reparle de la charte et de la Loi pour les louveteaux, on décide du folklore pour les éclais, on s’éclate beaucoup, etc.

Le temps des rentrées, c’est aussi le temps du changement. À l’image de l’école où l’on passe du collège au lycée ; aux scouts, on change parfois de branche ! C’était le cas pour une poignée de vieux louveteaux et vieux éclais. Au cœur d’une nuit noire déchirée par la lumière des bougies et des torches, devant toutes les branches, ces passages de branches se sont faits assez solennellement.

 

dsc02246

 

S’il y a des incontournables, il y a aussi des grands classiques comme notre thèque inter-branche où la file d’attente pour frapper une balle était aussi longue que pour l’avant-première du dernier Star Wars ! Et aussi rapidement que ce weekend a commencé, il s’est aussi très rapidement déroulé, car nous avions même pas eu le temps de nous rendre compte qu’il avait commencé que c’était déjà le temps de retrouver les parents pour expliquer en quelques mots notre équipe, nos projets et ambitions à l’année !

 

dsc02283

 

Partager cet article

Repost0
27 septembre 2014 6 27 /09 /septembre /2014 07:58

Couverture-PSDexp-2-1-620.jpg

LORS DE SA PREMIÈRE ACTIVITÉ DE L'ANNÉE, le groupe local des Éclaireurs Unionistes du Châtelot a rassemblé une cinquantaine d’enfants et d’encadrants les 13 et 14 septembre 2014 à Saint-Maurice Colombier. Après les camps d’été en juillet (de 10 jours à 3 semaines selon les âges) et les vacances d’août, la rentrée scoute s’est fait attendre pour ces jeunes de 8 à 17 ans. Louveteaux, éclaireurs et aînés, toutes les tranches d’âge étaient présentes pour une entrevue riche en péripéties.

Ces deux jours ont été rythmés par un campement sous tente, en bivouac et dans leur cabane, un repas sur feu de bois et du froissartage (une technique scoute de bricolage). Le soir, les enfants ont participé à un grand jeu d’équipe au clair de lune, avant d’accueillir les nouveaux venus qui découvraient pour la première fois l’aventure du scoutisme.

Le week-end s’est poursuivi avec l’assemblée de groupe local pour présenter les grandes lignes de l’année 2014-2015, à laquelle étaient présents les parents, ainsi que le pasteur Patrick Pigé. Le groupe du Châtelot est l’un des plus importants de la région Franche-Comté Bourgogne & Pays de Montbéliard et compte de nombreux enfants, même si le taux d’encadrement des jeunes responsables bénévole ne suit pas toujours.

Pour le reste de l’année, chaque branche suivra un calendrier d’activités spécifique en fonction de sa tranche d’âge. Après le goûter, chacun est reparti chez soi, en attendant avec impatience les prochains rendez-vous d’octobre. http://consistoire-saint-julien.org/chatelot/blog/puce-fin-article.png

Retrouvez l'album photo du week-end ci-dessous.

MODELE-Notification-album-1-copie-3.png

Partager cet article

Repost0

À propos du blog

Le blog des Éclaireurs et Éclaireuses Unionistes de France du groupe local du Châtelot rassemble l'actualité des aînés, éclaireurs et louveteaux.

Retrouvez-nous sur   

Rechercher

Google+